Dee Snider

Friday 10 - 19:05 to 20:05

Quand on parle de Dee Snider on pense invariablement à Twisted Sister et a contrario quand on discute de Twisted Sister on pense inévitablement à Dee Snider. Ce qui en soit est parfaitement logique tant Snider est parvenu à personnifier le groupe et à en transmettre l’esprit à un public conquis par les prestations du frontman. Les visiteurs de l’Alcatraz ont d’ailleurs déjà pu s’en rendre compte à deux reprises. Dee Snider n’est pourtant pas uniquement Twisted Sister. Après une période assez prolifique dans les années 80, souvenez-vous des énormes sorties que furent ‘Stay Hungry’ (en 84) et ‘Come Out And Play’ (en 85), le groupe le plus extravagant de la nouvelle vague Américaine (on peut les considérer comme les principaux artisants de la scène Glam Rock / Hair Metal du moment) va connaitre une période bien moins fastueuse qui va aboutir à l’arrêt de T.S. Immédiatement après le split, Snider va fonder Desperado mais le groupe n’étant finalement jamais parvenu à enregistrer un album, il va s’associer avec Widowmaker avec qui il a enregistré deux superbes albums qui n’ont peut-être pas rencontré le succès attendu. Snider s’est alors tourné vers une carrière de producteur radio et d’écrivain tout en trouvant le temps d’enregistrer un album solo ‘Never Let The Bastards Wear You Down’ (2000) et de tourner dans quelques films. Mais malgré un agenda surchargé, Dee Snider n’est jamais resté longtemps éloigné de Twisted Sister et il n’était pas rare de le voir remonter sur scène avec ses vieux potes de la première heure (à croire qu’ils ne pouvaient vivre l’un sans l’autre). Twisted Sister n’a plus fait énormément de concerts, mais les quelques prestations du groupe se sont chaque fois transformées en immenses fêtes populaires. Après le décès du batteur A.J. Pero en 2015, Twisted Sister a pris définitivement congé de son public avec la tournée d'adieu 'Forty and Fuck It'. Le tout dernier concert sur le sol européen s’est d’ailleurs déroulé sur la scène de l'Alcatraz en août 2016. Penser que Dee Snider allait profiter d'une pension somme toute bien méritée était une erreur. Quelques mois après l’arrêt de Twisted Sister, il sortait son troisième album solo 'We Are The Ones' et remontait sur scène. Snider est une bête de scène et grâce à son Dee Snider Band, il a pu insuffler un nouveau souffle à sa carrière solo ….ce qui le conduira tout naturellement à poser ses valises à Courtrai dans le courant du mois d’aout.