King Hiss

French

Donc, le stoner, ce n’est pas notre truc à nous les Belges…enfin disons plutôt que ça ne l’était pas car les choses bougent depuis quelques temps. Passons d’abord par un rapide retour en arrière, il y a une grosse vingtaine d’années, la Flandres Occidentale était ‘the place to be’ pour la scène H-8000, une véritable explosion musicale initiée par de nombreux groupes qui allaient imposer leur straight Edge Metal (autrement dit une violente combinaison de hardcore et de thrash metal).
Parmi les noms les plus influents de cette scène, on retrouve Congress et Liar, deux groupes du sud de la Flandre Occidentale qui avaient la particularité d’avoir le même guitariste Joost Noyelle (Josh Fury pour les intimes). Lorsque son intérêt pour cette scène s’est progressivement émoussé, Noyelle s’est tourné vers d’autres horizons musicaux plus proches de COC et Fu Manchu que de Slayer…tout en conservant son aptitude à composer des morceaux qui font mouche. Dans un premier temps sous le nom de Man’s Ruin et ensuite sous le patronyme de King Hiss (avec l’arrivée du chanteur Jan Coudron), notre machine à riff va imposer son style grâce à deux sorties très réussies : l’EP ‘Snakeskin’et l’album ‘Sadlands’. Deux enregistrements bien accueillis mais qui n’étaient que les prémisses du récent ‘Mastosaurus, l’album aux multiples facettes. En peu de temps, King Hiss s’est imposé en véritable électron musical libre, multipliant les influences (de Kyuss et Gojira) et combinant différentes approches à son Stoner d’origine.

Saturday, 12 August, 2017 - 11:25
Sort: 
7
Video: 
https://www.youtube.com/embed/OrgQwuXh8E0
Shop: 
http://www.large.nl/?wt_mc=pt.co.festival.Alcatraz Metal.app.2017.
Slide: 
Website: 
http://www.king-hiss.com/
Facebook: 
https://www.facebook.com/kinghissband/
Stage: 
swamp