Morbid Angel

Avec Morbid Angel, Alcatraz propose cette année une véritable légende de la scène death. Fondé en 83 par le légendaire (et très Lovecraftien) Trey Azagthoth, Morbid Angel se fait instantanément connaître pour son penchant pour l’occultisme et pour l’enregistrement de plusieurs (quatre) démos de très haute qualité.

‘Altars Of Madness’ sur Earache reste plus d’un quart de siècle après sa sortie un album de référence, une véritable bible à laquelle la plupart des sorties de death metal tentent de se mesurer. Durant la première moitié des années ‘90 tant par la sortie des 4 ‘lettres suivantes’ que par ses prestations scéniques plus que convaincantes, l’aura de l’Ange ne cesse de s’étendre sur la scène death metal au point d’en devenir la référence n° 1. 1996, le ‘frontman’ David Vincent décide une première fois de changer d’air et s’en retourne dans sa Caroline natale et l’arrivée de Tucker (qui enregistrera les trois lettres suivantes) sera vécue comme une véritable bouffée d’oxygène dans le quotidien de Morbid Angel. Après la sortie d’Heretic’ Morbid Angel entrait en hibernation pour une période de sept longues années. La sortie en 2011 de l’étrange ‘Illud Divinum Insanus’ marquait le retour de David Vincent derrière le micro et déconcertait les plus fidèles amateurs du groupe qui peine à trouver dans ce nouvel ‘album’ quelques réminiscences de l’époque glorieuse. Nouveau tour de passe-passe en 2015, re-exit David Vincent et retour en grâce de Tucker. Aucun tracas, on a tous en mémoire les performances survitaminées de Tucker, il y aura du show sur la scène de l’Alcatraz.

Sunday 13

20:10 to 21:10