Anthrax

En 2013, quand Anthrax se présentait sur la scène d’Alcatraz, le guitariste Scott Ian mentionnait bien vouloir revenir à notre petit festival chaleureux.

Nous n’avons jamais oublié ces mots et sommes ravis de pouvoir dire que le groupe a encore une lacune dans son horaire d’août ! Bien que l’affiche du samedi soit déjà complète avec dix groupes, il y a des aspects dans la vie qu’on ne peut pas ignorer en tant qu’organisation du festival. Refuser un acte comme Anthrax en est un exemple. Voilà pourquoi on peut du coup vous présenter 21 artistes, ce qu’aucun fan de metal ne regrettera. Certes, Anthrax est sans doute le petit frère dans la constellation du BIG 4, le groupe existe déjà depuis 35 ans et est un hôte très apprécié à des festivals. Tandis que les autres trois du Big 4 (Slayer, Megadeth, Metallica) sont connus pour leur image – et dès lors leur musique - de durs dans leur période initiale, Anthrax est plus ludique. Scott Ian et ses compagnons sont vêtus de bermudas rouges brillants, bleus et même jaunes, et ce style vestimentaire est même devenu une marque déposée du groupe peu après. Pas si étonnant car les New-Yorkais sont entourés par – outre le metal – le punk et le hardcore. Anthrax mélange les deux univers et peut se compter parmi les tout premiers groupes cross-over. "Persistence Of Time" est toujours un de nos albums favoris. Quand John Bush se joint au groupe en 1992, tout devient plus sérieux. Avec Bush, Anthrax fait paraître l’album "Sound of White Noise" (1993) très bien accueilli, mais les fans du thrash les plus enragés l’apprécient moins. Après "We’ve Come For You All" de 2003, Bush quitte la formation. Joey Belladonna revient avec Anthrax, et même s’il est probablement un chanteur moins bon que Bush, il donne une injection indispensable au groupe et avec lui l’ensemble revient (en partie) à l’ancienne formule. Le résultat de cette collaboration renouvelée se montre en 2011 avec l’album phénoménal "Worship Music". Au début de cette année, "For All Kings" est sorti, le onzième album d’un groupe qui trace depuis des décennies sa propre route sans regarder en arrière et qui peut compter sur des fans très loyaux. Ceux qui ont manqué Anthrax à Dessel peuvent retenter leur chance à Courtrai. Mr. Ian nous a dit d’être ravi et tout prêt…