Ven 9 - Sam 10 - Dim 11 Août 2019 | Courtrai - BE 9-10-11 Août 2019 | Courtrai - BE

Vio-lence

Vio-lence
Social

Album

Officer Nice

Bio

FIRST EVER EUROPEAN GIG FOR VIO-LENCE!

Les nombreux visiteurs de l’Alcatraz ne peuvent l'oublier (l'impressionnante ‘PRISON- stage’ est là pour leur rappeler la petite île, située au large de San Francisco): le nom “Alcatraz” que nous avons choisi pour notre festival est tiré de notre amour pour les groupes de thrash metal issu de la Bay Area. Les plus célèbres d'entre eux (les premiers à déferler sur notre vieille Europe dans les années 80) sont déjà passés sur notre scène.

Death Angel, Exodus, Forbidden, Testament, Vicious Rumors…ont tous fait escale par Courtrai - et la plupart d’entre eux ont d’ailleurs pris grand plaisir à y revenir. VIO-LENCE est une vraie référence pour tous les fans de la ‘Bay-Area’ et trône en tête de notre ‘wish list’ depuis de nombreuses années. Dès 1985, le groupe a vu le jour sous les meilleurs auspices. Les premières démos ont été ‘sold-out’ en un rien de temps, et le groupe jouissait déjà d’une excellente réputation en live. Robb Flynn, alors guitariste de Forbidden Evil, fut tellement impressionné par le potentiel du groupe qu'il décida de tout abandonner pour rejoindre Vio-Lence en 1987…juste à temps pour participer aux enregistrements du premier album 'Eternal Nightmare'. Le résultat fut à la hauteur des énormes espérances, un véritable orgasme musical pour les fans de riffs accrocheurs mais l’album a surtout permis de découvrir le timbre caractéristique de Sean Killian. Sa voix à la fois vicieuse, répétitive et finalement assez proche de la ‘punk attitude’ impressionne et servira de ligne directrice à l’attitude scénique que le groupe adoptera lors de ses performances pour le moins originales. A la fin des années 80, Vio-lence est devenu le groupe ‘live’ qu’il faut voir à San Francisco. Killian est une bête de scène, le tandem Demmel-Flynn fait des merveilles et le bassiste Dell assure juste ce qu’il faut. Live, Vio-lence est une vraie bombe à retardement et plus d'un concert se voit stoppé parce qu’il menace de dégénérer et de finir en émeute incontrôlable. Il est clair qu’à l’époque, il n’existe pas d’autre groupe de thrash dans la Bay Area pour mieux définir ce qu’est un 'moshpit'. Début 90 sort 'Oppressing The Masses', un album plus équilibré, plus mature pourrait-on dire et bénéficiant d’une meilleure production. Le thrash est toujours rapide, mais les titres sont écrits avec un peu plus de recul, le chant est toujours rageur mais proposé avec plus de rythme. Live, le groupe reste toujours aussi explosif et jouissif mais miné par de multiples problèmes avec son label, avec son management et surtout avec plusieurs agences de booking, Vio-lence ne parvient pas à s’expatrier et reste cloîtré dans son périmètre d’origine ce qui finalement l’empêche de pouvoir rivaliser avec les grands noms de la scène de l’époque. Aucune date n’est bookée en Europe, le groupe à l’impression de stagner et les premiers changements de line-up ne sont plus très loin. En 1993, un troisième album studio 'Nothing To Gain' est enregistré mais celui-ci apparait déjà comme le chant du cygne pour un groupe que l’on sent sur le déclin. Flynn a entre-temps fondé Machine Head et le quatuor Hernandez/Demmel/Vegas/Dell tente une autre expérience sous le nom de Torque.

11 août 2001 Vio-lence revient, lors du Thrash Of The Titans, ‘benefit concert’ dont les profits sont destinés à soutenir Chuck Billy (Testament). Tous les noms importants de la scène thrash US sont présents et Vio-lence y donnera une prestation si aboutie qu'à la fin de la soirée, le groupe se verra attribué le titre honorifique de meilleure performeur live. Nouveau bond dans le temps et nous atterrissons maintenant en janvier 2018, lorsque les membres d'Exodus, de Testament, de Vio-lence et de Forbidden se retrouvent pour un concert dont les fonds recueillis permettront à Sean Killian (atteint d’une cirrhose du foie) d’envisager une transplantation. L’opération est une réussite et ce que l’on peut voir comme la seconde vie de Sean Killian s’accompagne d’une seconde vie pour Vio-lence puisque parallèlement à la résurrection de son chanteur, Vio-lence renait de ses cendres.

Phil Demmel, actif depuis 2002 dans les rangs de Machine Head (et intérimaire chez Slayer) revient à ses premiers amours. Dean Dell et Perry Strickland, qui composaient la session rythmique d’origine répondent également présents.

Vous l’avez remarqué l’annonce de Vio-lence est un peu plus longue que nos biographies habituelles, mais parfois vous avez envie d’exprimer un peu plus longuement votre attachement pour un artiste et entre nous, on ne vous cache pas que nous sommes très fiers que Vio-lence a choisi l’Alcatraz pour son tout premier concert en Europe (qui sera également sa seule et unique date Européenne de l’été). Vous avez toutes les raisons du monde de rallier le site de l’Alcatraz le vendredi 9 août pour vivre cet événement….unique.