13/14/15 Août 2021 | Courtrai - BE 13/14/15 Août

Katatonia

Katatonia
Social

Album

The Fall Of Hearts


Billets


Delen:
Katatonia
Bio

Lorsqu’Amalie Bruun a annoncé début 2019 qu'elle était enceinte, elle nous a immédiatement contacté afin de nous prévenir qu’elle ne pourrait pas se rendre à Courtrai. Pas de problème, nous avons accepté de postposer d’un an la venue de son groupe Myrkur sur la scène de l’Alcatraz.

Maintenant que le petit Otto a vu le jour et que la maman et le fils se portent à merveille, Amalie souhaite limiter son activité scénique et en conséquence, son groupe ne se produira pas non plus lors de notre édition 2020 et nous en sommes un peu dépités. Après tout, il n’est vraiment pas évident de trouver un groupe jouant dans la même division et dont la musique approcherait la beauté des compositions de Lady Bruun. Mais rapidement nous avons pensé à Katatonia. Autrefois actif dans la sphère gothic/doom/death metal de qualité comme l’attentent les albums ‘Dance Of December Souls’ sorti en 93 et ‘Brave Murder Day’ en 96, Katatonia s’est ensuite tourné vers un métal mélancolique avec ‘Viva Emptiness’ (2003) et ‘The Great Cold Distance’ (2006). Une orientation qu’apprécient manifestement les fans puisque le succès et la notoriété du groupe n’ont cessé de croitre. Avec ‘Dead End Kings’ sorti en 2012 et son frère acoustique ‘Dethroned & Uncrowned’ en 2013, Katatonia s’oriente vers une musique encore plus traditionnelle. Cette évolution atteint son apogée avec la sortie en 2016 de leur dixième album, ‘The Fall Of Hearts qui est actuellement considéré comme le point d’orgue du groupe, l’album dans lequel toutes les pièces du puzzle s’imbriquent harmonieusement pour former un tout unique. Tout comme Myrkur, qui a évolué d'un black metal brut vers une musique folk faisant la part belle aux violons et chants clairs, Katatonia s’émancipe de ses influences initiales pour mettre l’accent sur un post-metal atmosphérique et progressif. De compositions influencées par Paradise Lost et My Dying Bride, Katatonia a évolué à la manière d’un Opeth ou d’un Anathema… le tout sans oublier l’ombre d’un Tool. Après une courte pause, Katatonia réinvestit les scènes européennes et c'est un privilège pour l’Alcatraz d’accueillir le groupe pour la première fois.