Ven 9 - Sam 10 - Dim 11 Août 2019 | Courtrai - BE

Flotsam And Jetsam

Flotsam And Jetsam
Social

Album

The End of Chaos

Bio

Pas d'Alcatraz sans thrash de qualité au programme ! C'est pourquoi nous sommes particulièrement heureux (et même fiers) d'annoncer Flotsam And Jetsam, un groupe qui a gagné ses lettres de noblesse dans les années 1980, mais qui continue à enregistrer des albums intéressants (et malheureusement trop souvent sous-estimés).

Avec son premier album intitulé ‘Doomsday For The Deceiver’ (sorti en 1986), le groupe de Phoenix s'est immédiatement fait un nom dans le monde du thrash américain. C’est un certain Jason Newsted qui se charge de la plupart des compositions et des textes et qui en épate plus d’un avec un jeu de basse pour le moins impressionnant. Vous connaissez la suite de l’histoire: Metallica à la recherche d’un remplaçant pour Cliff Burton embauche Newsted qui devient le quatrième membre des Four Horsemen. Flotsam And Jetsam ne jette pas l’éponge et sort ‘No Place For Disgrace’ en 1988. Un album qui démontre que le groupe n’a rien perdu de sa force de frappe malgré le départ de son compositeur principal. S’appuyant sur une collaboration avec le label MCA (Vio-lence, Voivod, etc.), le groupe espère beaucoup de la sortie de ‘When The Storm Comes Down’ en 1990. Malheureusement, l’album divise et certains fans de la première heure se montrent particulièrement déçus par le niveau général des compositions proposées. Avec la sortie de ‘Quatro’ quatre ans plus tard, le groupe a purement et simplement abandonné son speed métal/thrash metal progressif. Toutefois, Flotsam and Jetsam ne se laisse pas abattre et refuse de suivre les modes et les courants : il privilégie ses propres envies et son succès varie d’un enregistrement à l’autre. Ces dernières années sont marquées par quelques changements de line-up. Le retour des vétérans Mike Gilbert et Michael Spencer insuffle un nouveau souffle au groupe comme en témoigne le nouvel album ‘The End Of Chaos’, qui nous fait redécouvrir un Flotsam and Jetsam particulièrement percutant et un Eric A.K. toujours aussi impressionnant. Flotsam still Rules !