Helloween Pumpkins United

Sunday 12 - 22:00 to 0:00

Pendant de longues et nombreuses années, les querelles entre Helloween, Kai Hansen et Michael Kiske ont miné le moral des fans d’Helloween. Heureusement le temps passe et guérit bien des blessures mais il est loin le temps où les quatre jeunes musiciens issus des faubourgs d’Hambourg ont débarqué avec leur speed heavy metal survitaminé, ‘Starlight’, ‘Ride The Sky', ‘Guardians’… tous ces tubes hurlés par un Kai Hansen survolté. L’arrivée de l’excellent Michael Kiske dès la sortie des albums de légende que sont devenus les deux chapitres de 'Keeper Of The Seven Keys' marque un tournant dans l’évolution du groupe. De speed metal, les compositions vont évoluer vers un heavy power metal mélodique capable de rivaliser avec les plus grands noms du genre. Suite à l’arrivée du chanteur Andy Deris et avec Michael Weikath au poste de commandement, le vaisseau Helloween a pu redynamiser son approche. Les albums se succèdent avec la régularité d’un métronome et les tournées mondiales continuent à déplacer les foules aux quatre coins du globe. Un Helloween toujours aussi impérial, un Gamma Ray en grande forme…tout ça semble parfait mais le fan de la première heure ne pouvait s’empêcher d’éprouver une certaine nostalgie à l’écoute des premiers albums issus de la fabrique ‘Noise Records’. Michael Kiske, longtemps considéré comme perdu pour la scène metal faisait un come-back remarqué au côté de Kai Hansen. Unisonic marquait le début d’une longue espérance. Les tournées combinées d’Helloween et de Gamma Ray ont commencé à engendrer les espoirs les plus insensés et ce qui était jusqu’il y a peu encore considéré comme un mirage se produisit. Helloween (avec Kiske, Hansen et Weikath) allait de nouveau faire exploser les citrouilles. Nous sommes fiers (et c’est peu de le dire) qu’Helloween au sommet de sa forme et de son art ait choisit l’Alcatraz pour offrir ses plus grands succès aux fans belges. Nous ne savons pas encore quels seront les invités qui se bousculeront sur notre scène pour célébrer cet événement mais nous sommes persuadés que “Pumpkins United”, sera l’apothéose de notre Alcatraz 2018.