Doro

Pas vraiment besoin de vous présenter Doro(thée) Pesch tant la chanteuse allemande semble perpétuellement engagée dans un cycle de tournées. Pour le public de l’Alcatraz, le rendez-vous de 2017 sera déjà le troisième et nous nous en réjouissons déjà à l’avance.

‘Raise Your Fist’, son dernier album studio remonte à plus de quatre ans mais Doro n’a pas vraiment pris le temps de flâner en chemin. Sa prestation en tête d’affiche du Wacken 2015 où elle s’est produite accompagnée d’un orchestre et d’une multitude d’invités de marque constitue assurément le point d’orgue de sa carrière. Doro et la scène métal c’est un peu une longue histoire d’amour sans fin et le moins que l’on puisse écrire, c’est qu’elle n’a jamais manqué de soupirants pour l’accompagner sur scène. Malgré une incroyable carrière, qui lui a fait croiser la route des plus grands (Lemmy, Gene Simmons, R.J. Dio pour n’en citer que quelques-uns) et qui lui a permis de jouer sur les scènes du monde entier, c’est toujours avec un certain plaisir que Doro revient …là ou pour elle tout a commencé. 1984, le label flamand Mausoleum Records sort le tout premier album (‘Burning The Witches’) d’un groupe jusque-là totalement inconnu du grand public : Warlock. Que de chemin parcouru par la MetalQueen depuis ce premier album. Poussée par une mentalité de guerrière, Doro a traversé toute les modes et toutes les révolutions musicales pour s’imposer depuis de nombreuses années comme la figure emblématique de la scène ‘female fronted metal’. On ne compte plus les chanteuses qui se sont inspirées de son style et de son exemple. Doro, la référence ultime d’une certaine idée du métal classieux. Un constat que nous pourrons toutes et tous partager lors de l’Alcatraz 2017.

Sunday 13

19:00 to 20:05